« Celui qui habite sous la protection du Très-Haut reposera à l’ombre du Dieu du ciel. » (Ps 90)

« Celui qui habite » : voilà la clé de ce psaume 90. Chant de combat, mais de combat spirituel dont tout l’enjeu est d’habiter, de demeurer en Dieu, de vivre avec lui, malgré toutes les tentations.

* Qui habitat in adiutorio Altissimi * in protectione Dei caeli commorabitur.
* Dicet Domino susceptor meus es tu et refugium meum * Deus meus sperabo in eum.
* Quoniam ipse liberabit me de laqueo venantium * et a verbo aspero.
* Scapulis suis obumbrabit tibi * et sub pinnis eius sperabis.
* Scuto circumdabit te veritas eius * non timebis a timore nocturno.
* A sagitta volante in die * a negotio perambulante in tenebris * ab incursu et daemonio meridiano.
* Cadent a latere tuo mille * et decem milia a dextris tuis * ad te autem non appropinquabit.
* Quoniam tu es Domine spes mea * Altissimum posuisti refugium tuum.
* Quoniam angelis suis mandabit de te * ut custodiant te in omnibus viis tuis.
* In manibus portabunt te * ne forte offendas ad lapidem pedem tuum.
* Super aspidem et basiliscum ambulabis * et conculcabis leonem et draconem.
* Quoniam in me speravit et liberabo eum * protegam eum quia cognovit nomen meum.
* Invocabit me et ego exaudiam eum * cum ipso sum in tribulatione * eripiam eum et clarificabo eum.
* Longitudine dierum replebo eum * et ostendam illi salutare meum.

* Celui qui habite sous la protection du Très-Haut reposera à l’ombre du Dieu du ciel.
* Il dira au Seigneur : « Vous êtes mon protecteur et refuge, mon Dieu en qui j’espérerai. »
* Car c’est lui qui m’a délivré du filet des chasseurs et des paroles amères.
* Il te couvrira de ses ailes, et sous ses ailes tu espèreras.
* Sa vérité t’entourera comme un bouclier, tu ne craindras pas les terreurs de la nuit.
* Ni la flèche qui vole pendant le jour, ni l’ennemi qui rôde dans les ténèbres, ni l’ennemi qui attaque en plein midi.
* Il en tombera mille à ta gauche, dix mille à ta droite ; et toi, tu ne seras pas atteint.
* Car Dieu a ordonné à ses anges de te garder en toutes tes voies.
* Ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre la pierre.
* Tu marcheras sur l’aspic et le basilic, et tu fouleras aux pieds le lion et le dragon.
* Parce qu’il a espéré en moi, je le délivrerai ; parce qu’il a connu mon nom, je le protégerai.
* Il m’invoquera et moi, je l’exaucerai ; je suis avec lui dans la tribulation.
* Je le délivrerai et je le glorifierai ; je le comblerai de longs jours, et je lui manifesterai mon salut. »

(Missel quotidien complet, Le Barroux : Editions Sainte-Madeleine. 2013. 198-200.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s